Contact

Service Aménagement du territoire, Agglo Hénin-Carvin
Tél : 03 21 79 13 79
amenagement@agglo-henincarvin.fr

Transforme ton quartier Sainte-Henriette

actu_amenagement_affiche_sainte-henriette_reunion-concertation_sept2021Suite aux ateliers participatifs organisés en 2019 sur le projet d’aménagement de l’ancienne friche minière Sainte-Henriette à Hénin-Beaumont, vous avez été nombreux à nous faire part de vos suggestions sur l’installation des futurs équipements !

Rendez-vous le mercredi 15 septembre 2021 à 18h30 au Siège de l’Agglo Hénin-Carvin à Hénin-Beaumont pour vous présenter les propositions des paysagistes de l’Agence Odile Guerrier qui découlent de vos idées et choisir ce qui sera réellement installé sur place en 2022.

Inscription obligatoire avant le 10 septembre au 03 21 79 13 73.

Plus d’infos

En attendant, donne ton avis sur les équipements sportifs et mobiliers qui seront installés

Avec un budget de 60 000 €, quels choix d'équipements sportifs feriez-vous ? Donne ton avis

Sainte-Henriette / Hénin-Beaumont

Qu’est-ce que le projet de Sainte-Henriette ?

Sur ce site de plus de 100 hectares, à cheval sur les communes d’Hénin-Beaumont, Dourges et Noyelles-Godault et autrefois occupé par la compagnie des mines de Dourges (et les charbonnages de France jusqu’en 1967), les élus ont souhaité en 2009 un renouveau : requalifier ce site pour développer l’emploi et l’attractivité résidentielle sur le territoire Hénin-Carvin.

Le projet d’aménagement vise à créer progressivement par îlots un nouveau quartier écologique à hautes performances énergétiques et à grande mixité sociale, un « écoquartier ».

Ce projet d’envergure sera mis en œuvre progressivement en 5 phases et s’étalera sur près de 25 ans.

Il comprendra à terme :

  • près de 1 000 logements à haute performance énergétique et à conception bioclimatique
  • environ 50 000 m2 de bureaux, commerces et services,
  • un groupe scolaire (maternelle, élémentaire)

Plus d'infos :  https://www.demathieu-bard-immobilier.com/

Pensé pour permettre des déplacements écologiques et alternatifs à la voiture, il est ainsi desservi depuis 2019 par 2 lignes de Bus à Haut Niveau de Service (Bulle 1 et 7), mais également par les bus classiques, et une part de 1er ordre est accordée aux vélos et autres modes doux.

Sainte-Henriette en quelques dates :

Réalisé :

2009 :

Création de la ZAC Sainte-Henriette.
Conformément au code de l’urbanisme d’une concertation préalable entre février et mai 2009. Réalisation en régie par l’Agglomération.

2009-2014 :

Suite à la création de cette ZAC, la CAHC a missionné des bureaux d’études permettant de définir le plan masse. La forme que prendrait le projet sur le secteur de Sainte-Henriette.

Ils sont partis de deux axes :

Le premier axe, c’est l’ensemble des infrastructures de mobilité susceptibles de converger sur le site Sainte-Henriette :

  1. le TER
  2. bus à haut niveau de service Lens Liévin Hénin
  3. la possibilité d’un lien rapide de type RER entre Lille Flandre et le bassin minier
  4. la possibilité à long terme d’une halte TGV
  5. avec tous les stationnements nécessaires à proximité des deux autoroutes A1 et A21

Le deuxième axe : c’est le programme souhaité par la CAHC.

Traduit dans l’espace du site Sainte-Henriette, voilà ce que cela donne :

Une bande urbanisable de 200 à 300 m d’épaisseur, le long du boulevard Schweitzer, destinée à recevoir les 1000 logements, les bureaux, services et commerces…

Sainte-Henriette / Plan de zones

Sainte-Henriette / Plan de coordination

Et en bleu, les espaces nécessaires au nord, à proximité des terrils pour accueillir les infrastructures de mobilité envisagée sur le site.

Ce travail a abouti à la production d’un plan masse :

  • Qui 1/ définit précisément les voiries et espaces publics qui desserviront le site
  • 2/ découpe le projet en plusieurs phases opérationnelles : 6, qui pour chacune d’entre elles feront l’objet de consultation en vue de sélectionner les aménageurs.

2014 :

Approbation de la réalisation de la ZAC et de ses équipements.

Approuvé par le Conseil Communautaire, l’Agglomération peut désormais réaliser les travaux d’aménagements de l’écoquartier (voiries, réseaux, espaces publics, placettes, …).

2016 – 2018 :

Sainte-Henriette c’est aussi une co-construction d’un quartier de qualité :

Soutenu par des labels et financeurs :

  • Labellisé par Euralens,
  • Labellisé à l’échelle nationale par le Label National Écoquartier,
  • Financé à hauteur de plus de  3 000 000euros par l’État, la Région, le Syndicat Mixte de Transports en Commun Artois Gohelle (SMTAG).

Sainte-Henriette_logos_financeurs

2017 :

1ère étape du projet : La construction et la desserte du 1er ilot.

Le promoteur immobilier Demathieu & Bard construit les 35 premiers logements de Sainte-Henriette combinant 19 maisons individuelles dont 5ven accession (14 pour le compte du bailleur Maisons et Cités) et 16 logements collectifs sociaux (Maisons et Cités).

Ce bâtiment marquera le début de la reconversion du quartier.

2018 :

Livraison du 2nd ensemble bâti comprenant un bâtiment passif (65 logements collectifs sociaux – bailleur Maisons et Cités).

2019 :

Construction participative de l’écoquartier : réalisation de réunions publiques et une série d’ateliers participatifs ont  été menés avec des habitants volontaires du quartier et de ses environs. Mené en partenariat avec le Conseil d’Architecture et d’Urbanisme du Pas de Calais (CAUE), la collectivité a approuvé en décembre de cette même année les propositions issues de ce travail concerté. Des aménagements de proximité sur les délaissés du quartier qui ne seront pas reconvertis dans l’immédiat permettront ainsi dès 2020 d’améliorer l’environnement des habitants de Sainte Henriette et d’offrir des espaces de rencontres avec les habitants des environs.

En cours :

2020 :

Livraison du 1er immeuble de bureaux de Sainte-Henriette.
Réinvestir un bâtiment emblématique du site pour développer le rayonnement de l’écoquartier : Appel à Manifestation d’ Intérêt sur le Bâtiment DELSOL « tous candidats ! »

A venir : 

2020-2022 :

Construction du dernier îlot immobilier du 1er macro-lot par Demathieu et Bard.

2023 :

commercialisation progressive des macro-lots suivants (macro-lots 2, 3, 4 et 5).

2034 :

Fin estimative de l’opération.