Disneyland Paris, anciennement Euro Disney Resort et Disneyland Resort Paris, est un complexe touristique et urbain de 22,30 km2 (2 230 ha) situé en sa majeure partie sur la commune de Chessy (Seine-et-Marne), à trente-deux kilomètres à l'est de Paris.

 Le complexe touristique comprend deux parcs à thèmes – le parc Disneyland et le parc Walt Disney Studios – ainsi que des hôtels et un golf, tandis que le complexe urbain intensifie le tissu du secteur 4 de Marne-la-Vallée au travers du syndicat d'agglomération nouvelle du Val-d'Europe. Le site est favorisé par de nombreux transports, dont une gare TGV subventionnée par l'État français et inaugurée le 31 mars 1992, un prolongement de la ligne de RER A, financé par la région, et des infrastructures routières comme la bretelle de liaison avec l'autoroute A4.

Le complexe est exploité par la société Euro Disney SCA détenue à 39 % par la Walt Disney Company mais la structure financière autour de la gestion et de l'exploitation de Disneyland Paris est très complexe. Euro Disney SCA a développé à l'image du complexe de Walt Disney World Resort, de nombreuses activités autour de ses deux parcs à thèmes. On peut noter le centre commercial Val d'Europe, le centre d'affairesArlington Business Square et le projet Villages Nature avec Pierre et Vacances.

En 2010, le chiffre d'affaires s'établissait à 1,28 milliard d'euros, soit une hausse de 3,7 % par rapport à 20091. Deux ans plus tard, le chiffre d'affaires s'établissait cette fois-ci à 1,31 milliard d'euros2, deuxième meilleur chiffre depuis l'ouverture du complexe.

Organisation du pôle touristique

Le complexe s'organise en grande partie dans un cercle routier baptisé Boulevard Circulaire, situé au nord du domaine de 22,30 km2 (2 230 ha). Le domaine avait jusqu'en 2010 une superficie de 19,43 km2 (1 943 ha) et a été agrandi à la suite de l'intégration du projet Villages Nature. C'est dans ce cercle que se trouve la plupart des éléments constituant le complexe. Le centre de « gravité » du complexe n'est pas celui du cercle mais se trouve à 500 m au nord-ouest sur l'axe autoroutier provenant de l'A4 et appelé AvenuePaul Séramy. Cette longue avenue en ligne droite permet comme à Walt Disney World Resort de voir au loin le château du royaume enchanté, seul le Disneyland Hôtel masque le bas de l'édifice.

Autour de ce centre de gravité se trouvent :

  • au nord-ouest, les Fantasia Gardens au pied du Disneyland Hôtel marquant l'entrée du parc Disneyland ;
  • à l'ouest, la Place des frères Lumières, marquant l'entrée du parc Walt Disney Studios ;
  • au nord, la gare de RER (une verrière surplombe les voies) et la gare de TGV, avec, juste devant, un bâtiment pour l'office de tourisme, construit en 2001 ;
  • au nord-est, le long de la gare TGV, la gare de taxi et de bus (interne, aéroport et banlieue) ainsi qu'un passage piéton menant au parking de 11 200 places avec, au début de ce chemin, l'aire de pique-nique ;
  • à l'est, l'entrée du Disney Village puis, de l'autre côté, le lac Disney encadré par plusieurs hôtels ;
  • au sud-est, le cinéma Gaumont du Disney Village, avec sa salle IMAX, zone qui servira à agrandir le Disney Village ;
  • au sud, un parking concédé à Vinci Park qui marque la première étape de l'extension du Disney Village, avec, entre ce parking et le cinéma, une esplanade qui permet de prolonger l'avenue Paul Séramy.

Les parcs à thèmes se situent sur la gauche de l'avenue tandis que les hôtels sont sur la droite. Mais les marques des problèmes financiers de Disney sur l'organisation actuelle du complexe sont profondément visibles. Ainsi le centre commercial Val d'Europe, qui a dû être construit pour apporter de l'argent et une source de revenus à Euro Disney SCA, est construit dans le périmètre du boulevard circulaire, à l'origine prévu pour ne contenir que des éléments de « magie Disney ». Plus au sud l'Arlington Business Square est une zone à vocation de bureaux.

Au sud de l'autoroute se trouve le camping Disney's Ranch Davy Crockett ainsi que, prochainement, Villages Nature.

Dans les débuts du projet d'Euro Disney Resort, un troisième parc à thème avait été évoqué, du type EPCOT/WestCOT ou autre, mais la disposition actuelle des éléments ne semble pas en faveur de ce projet sauf en construisant un système de transport. Seules deux zones sont disponibles : le quadrant sud-est du boulevard circulaire ou l'extrême nord-est du complexe près des hôtels partenaires. D'après les « habitudes » des parcs Disney, le moyen de transport utilisable est le monorail mais ce dernier devra desservir le « centre de gravité » du complexe où l'espace manque pour une telle infrastructure. La convention entre Euro Disney SCA et l'État français qui devait arriver à échéance en 2017 a été prolongée jusqu'en 2030. D'ici là les imagineers ("ingénieurs de l'imaginaire", le terme imagineers résultant de la contraction des mots "imagination" et "ingénierie") de Disney auront le loisir de trouver des idées et des solutions.