Publié le 10 mai 2022

Sur la zone d’activités des Chauffours à Courrières

Le premier garage solidaire de l’Agglomération Hénin-Carvin vient tout juste d’ouvrir ses portes au sein de la zone d’activités des Chauffours, à Courrières.

Derrière ce projet structurant, l’Agglomération souhaite apporter des solutions de mobilité pour les publics les plus fragiles. Parce que nous le savons tous, la mobilité est une condition d’accès indispensable à l’emploi et aux services publics.

Second enjeu : lutter contre l’exclusion et favoriser l’insertion professionnelle. En confiant le projet à l’AFEJI (Association des Flandres pour l’Education, la formation des Jeunes et l’Insertion sociale et professionnelle), l’Agglo est fière d’accueillir un acteur majeur de l’ESS (Economie sociale et solidaire) sur son territoire. A ce sujet, 5 salariés vont être formés dans le but d’accéder à un emploi durable.

Une concrétisation qui s’intègre dans le Projet de Territoire Écologique

En pariant sur le garage solidaire, l’Agglo Hénin-Carvin démontre sa détermination de déployer une économie alternative et innovante. Mieux, de s’associer au Pôle de coopération économique dont le but est de faire émerger de nouvelles filières économiques respectueuses de l’environnement et encourageant les solidarités locales.
Mieux encore, de poursuivre un modèle d’utilité sociale et environnemental. Pour faire simple, un schéma qui place l’humain plutôt que le profit au centre de son fonctionnement. Tel est le fil conducteur du Projet de Territoire Ecologique de l’Agglomération.

Le garage solidaire : pour quels publics ?

L’accès aux service du garage solidaire de l’Agglo est réservé aux demandeurs d’emploi dont les revenus sont inférieurs au SMIC, aux bénéficiaires de minima sociaux, aux jeunes de moins de 26 ans suivi par Pôle emploi et aux salariés des SIAE (Structures de l’Insertion par l’Activité Économique). L’objectif étant de répondre aux besoins des publics éloignés de l’emploi et fragiles socialement et économiquement.

Un bâtiment à énergie positive

Riche de 48 panneaux photovoltaïques installés sur le toit – pour une production de 18 KVC – ce garage solidaire est le reflet d’un engagement de l’Agglo en matière de développement durable.

La structure sera gérée en autoconsommation électrique. Idéal pour réduire la facture !

Un financement important de la part de l’Agglo Hénin-Carvin

Ce bâtiment relais à vocation mécanique vient s’intégrer dans un « pack » de trois projets communautaires. A savoir l’hôtel d’entreprises de Montigny-en-Gohelle et le bâtiment relais de la ZAC Picasso 2 situé à Drocourt.
Trois structures qui représentent un investissement de plus de 4 millions d’euros pour la CAHC.

Dans cette opération, l’Agglo s’est engagée à hauteur de 1 331 000 €. A ce montant, s’ajoute 380 000 € de voirie. L’État ayant apporté son soutien financier à hauteur de 141 650 €.